Actualités



Avril 2017
Contribuez au développement d'une riziculture durable et responsable à Madagascar !
Dernier né des Relais africains, le Relais Madagascar a ouvert ses portes en 2008. Grâce au savoir-faire et à la détermination des équipes sur place, le centre de tri textile a connu un rapide développement qui a permis, en quelques années, de lancer de nombreuses activités socio-économiques créatrices d'emplois locaux et durables destinés à des personnes en grande pauvreté.

Parmi les différentes activités du Relais, l'activité rizicole, pilier du secteur agricole, est un déterminant majeur du revenu des ménages ruraux - le riz constituant la base de l'alimentation à Madagascar. Celle-ci repose sur une démarche éthique, fixant des engagements réciproques entre le Relais (garantie sur le prix d'achat du riz aux paysans, systèmes sociaux mutualistes dans les campagnes, semences, compost et matériels, formations..) et les paysans (priorité au Relais, respect de critères de qualité, des conditions de travail dignes, envoi des enfants à l'école...). La transformation (du « paddy » au « riz consommable ») et de la commercialisation par le Relais permet, notamment, la pérennisation de 30 emplois direct dans une vallée retranchée (phase d'usinage).

Pour poursuivre le développement de son action, le Relais Madagascar a aujourd'hui besoin d'un soutien financier et entreprend une campagne de financement participatif pour couvrir le rachat de riz aux paysans. Il invite le plus grand nombre à apporter sa contribution à ce projet humaniste.

Pourquoi la filière rizicole du Relais Madagascar a besoin de vous ?
Sici Sarl, entreprise du Relais s'occupant de l'activité, achète le riz aux paysans à partir de la période de récolte et de collecte : d'avril à juillet. Le besoin en fonds de roulement est donc très important sur cette période pour permettre de payer la récolte aux paysans.
Pour financer 35% du stock de riz constitué à cette occasion, Sici, lance une collecte de fonds sur la plateforme Bluebess. Elle doit aujourd'hui se tourner vers d'autres sources de financement car les banques ont des taux très élevés, souvent supérieurs à 17%.
C'est pourquoi, le Relais Madagascar est à la recherche d'un financement participatif qui permet de rendre plus soutenable le remboursement du crédit, tout en donnant une forte visibilité à son action et au riz. Les 40 000 euros représentent un peu plus d'un tiers de ses besoins de financement pour l'achat de riz. Le reste sera assuré par des prêts bancaires et un apport du Relais Madagascar.

Pourquoi prêter ?
- Une activité source de revenus pour 12 organisations paysannes, soit une centaine de familles (plus de 500 personnes)
- Un outil de lutte contre la spéculation sur un produit vital pour la population

- L'appui délivré par le Relais Madagascar permet une culture durable et responsable

- Un moyen de lutter contre l'exode rural et la promotion d'un commerce équitable

- La pérennisation de 30 emplois dans une vallée peu accessible
 

Vous souhaitez contribuer au financement de cette récolte de riz, importante pour le développement d'une riziculture durable à Madagascar ? Cliquez ici pour plus de détails 

Prêt sur 1 an rémunéré à 2%. Remboursement en 4 fois à partir du 30 décembre 2017. En savoir plus sur le Relais Madagascar : site officiel ( http://www.lerelais.mg/ )



Mars 2017
Ouverture à Salaise-sur-Sanne (38) de la plus grande boutique Ding Fring de France !
Le samedi 11 mars, Le Relais a ouvert dans l'Isère, sa plus grande boutique Ding Fring en France près de Vienne. Grâce à l'ouverture de la boutique Ding Fring de Salaise-sur-Sanne, Le Relais 42 a créé 7 emplois pour des personnes éloignées du marché du travail !

En ouvrant sa plus grande boutique de France, le Relais continue à se développer et lui permet de continuer à défendre un modèle qui articule économie circulaire et économie sociale et solidaire. Développé depuis la fin des années 1980, le réseau de boutiques solidaires Ding Fring permet de s'habiller à petits prix en revalorisant chaque année plus de 6% des vêtements collectés dans les Relais.

Pas de mauvaise surprise chez Ding Fring : les articles mis en vente en magasin sont en excellent états. Ils été soigneusement sélectionnés parmi les articles collectés par le Relais dans toute la région. En plus des nouveautés liées aux arrivages journaliers, les particuliers pourront trouver, à Salaise-sur-Sanne, un large choix encore plus grand : de vêtements femme, homme et enfants, accessoires, bijoux, maroquinerie, chaussures, linge de maison... De quoi de trouver encore + d'articles de qualité, de grandes marques à prix minis !

Ding Fring : ZAC LES JUSTICES - (entrée parallèle à la Nationale 7 - proche Green 7) - 38 150 SALAISE-SUR-SANNE - OUVERT du lundi au samedi de 9h30 à 19h non stop

Découvrez le reportage sur la boutique du journal de 13h sur TF1 du mercredi 26 avril :
Ding Fring « Le paradis du shopping économe »



Février 2017
« Le Relais offre une nouvelle vie aux oubliés du marché du travail » : reportage en Lorraine

« ...La mesure de la réussite au Relais c'est l'emploi... » « Les bénéfices ne sont qu'un outil » « pour donner une nouvelle vie aux vêtements mais surtout aux oubliés du marché du travail. »

France 3 s'est rendu au Relais Lorraine et a mis en lumière l'objectif social du Relais. Permettre aux personnes en situation d'exclusion de rebondir, c'est les aider à retrouver durablement le chemin de l'emploi, au sein du Relais ou ailleurs. Pour certains, le Relais est un tremplin avant de rejoindre une autre entreprise. Pour d'autres, les contrats d'insertion arrivant à leur terme sont transformés en emplois durables au sein du Relais. Le Relais essaie de relever le défi économique de pérenniser ces emplois sans aide. Une démarche qui traduit son ambition d'aller plus loin, pour devenir véritablement une entreprise insérante. En France, 60 % des salariés du Relais sont en CDI, les 40 % restants étant employés dans le cadre des contrats d'insertion.

Pour découvrir le reportage sur le Relais Lorraine, cliquez ici et lire à partir de 12min30. 



Janvier 2017
Bonne et heureuse année 2017 !
Le Relais vous souhaite ses meilleurs voeux pour cette année 2017 !
Le Relais vous remercie pour votre soutien ! En 2016 : en France, en Afrique et au Portugal; autant d'activités génératrices de près de 2 850 emplois locaux directs qui sont possibles grâce à vous ! En Afrique (à Madagascar, au Sénégal et au Burkina Faso) : 3 centres de tri.    En France : + de 20 000 conteneurs, 84 boutiques Ding Fring en France, 19 centres de tri  ET BIEN D' AUTRES ENCORE... TOUJOURS, PARTOUT : DES CRÉATIONS D' EMPLOIS POUR DES PERSONNES EN SITUATION D'EXCLUSION ! Et si, ensemble, nous continuions à répandre, ensemble, notre magie pour un monde meilleur ?



Décembre 2016
Le Relais Madagascar lance la Mazana II - marque Karenjy - une voiture « made in Relais » conçue pour le marché local
Le Relais Madagascar, depuis 2008, participe activement à l'économie locale, à travers 6 activités et plus de 450 salariés, grâce notamment à son usine automobile, la marque Karenjy (unique marque de voiture fabriquée à Madagascar et Africaine à priori). Celle-ci lance sa nouvelle Mazana  II, une voiture « made in Relais », adaptée et conçue pour le marché local.

En rachetant à Madagascar une ancienne usine de fabrication de voitures (la marque Karenjy) pour accueillir son futur atelier de tri des textiles, le Relais a eu l'idée - un peu folle - de diviser l'espace et de relancer la production de voitures mythiques de Madagascar en 2008. Après avoir remis en l'état le parc machines, avoir fini de monter et commercialiser une centaine de véhicules « anciennes définitions » (Mazana, Lanja, ...), le Relais s'est lancé dans l'aventure de la création de son propre modèle (conceptuel pour l'Afrique), made in Relais. 5 ans de développement et 4 prototypes nécessaires pour aboutir à la Mazana II qui privilégie l'essentiel, la fiabilité et la robustesse pour être redoutablement efficace sur les routes malgaches. D'ici la fin 2017, les premiers véhicules vont sortir. Ils ont déjà trouvé preneurs, principalement de la part d'entreprises. 
La production de cette nouvelle Mazana, à travers l'atelier mécanique Satao, est le fruit d'une aventure humaine et solidaire, comme on peut en rencontrer dans l'univers du Relais qui, forme des Malgaches issus de parcours d'insertion et participe ainsi à l'économie locale.

Lire le communiqué de presse
> En savoir plus :  http://www.karenjy.mg/

Pour voir le reportage de France 5 « Echapées Belles » de septembre 2017 : cliquez ici et lire à partir de 34m50


Décembre 2016
Le Relais ouvre des boutiques Ding Fring en Lorraine et en Eure-et-Loir !
Arrivages permanents, de grandes marques, des vêtements de qualité à prix minis: tel est le concept Ding Fring qui plait et s'étend ! Le Relais, en cette fin d'année 2016, ouvre 2 nouvelles boutiques : une en Meurthe-et-Moselle et une autre en Eure-et-Loir.
Début novembre, le Relais Lorraine a ouvert sa première boutique Ding Fring à Dommartin-lès-Toul (54). Le 3 décembre, c'est le Relais Eure-et-Loir qui a ouvert une boutique à Vernouillet, près de Dreux (28).

Dans les boutiques Ding Fring, les arrivages interviennent en permanence, ce qui permet un approvisionnement régulier des rayons. De nombreux articles sont ainsi proposés aux particuliers : vêtements femme, homme et enfants, accessoires, bijoux, maroquinerie, chaussures, linge de maison. Les boutiques de seconde-main Ding Fring, s'inscrivent dans un cercle vertueux : économie circulaire locale et permettent de créer des emplois durables locaux pour des personnes en situation d'exclusion, conformément à la raison d'être du Relais. Ainsi, c'est 3 à 4 nouveaux emplois locaux qui ont été créés pour chacune de ces ouvertures.

> Ding Fring en Eure-et-Loir :
8 place du Pressoir (anciennement rue Robert Schuman)  -  28500 VERNOUILLET
> Ding Fring en Meurthe-et-Moselle : Rue de Jonchery -
54200 DOMMARTIN-LÈS-TOUL
Ouvertes de 9h30 à 19h non stop du lundi au samedi




Septembre 2016
Le Relais aux journées Européenne du Patrimoine au Ministère Économique et Financier à Paris Bercy !

A l'occasion des journées Européenne du Patrimoine, le 17 et 18 septembre, le Ministère Économique et Financier a ouvert ses portes et a invité le Relais à venir présenter ses activités et sa démarche au grand public Parisien.

Le Ministère Économique et Financier a mis à l'honneur l'Économie Sociale et Solidaire dans l'Hôtel des Ministres cette année. Le Relais a été retenu, pour représenter : son secteur d'activité, sa forme juridique et sa démarche parmi une dizaine d'entreprises présentes.

Acteur légitime et reconnu dans le champ de l'ESS, le Relais « Entreprise à But Socio-économique » a été primé, notamment en 2009, pour son modèle d'entreprise conciliant viabilité économique ET impact social du projet (lutte contre l'exclusion par la création d'emplois grâce à des activités économiquement pérennes), ainsi que pour sa capacité d'innovation. Le Relais agit pour le maintien de la filière textile dans le champ de l'ESS : pour que l'activité continue à servir les personnes en situation d'exclusion, le Relais est en recherche permanente de nouvelles solutions et leviers de développement.



Juin 2016
Le Relais orchestre avec ses partenaires l'opération cartables 2016 (8ème édition) !
S'il y a bien un objet vite délaissé et oublié à l'arrivée de l'été, c'est bien le cartable ou le sac à dos de nos petits comme grands écoliers. L'année scolaire terminée, il finit au fond d'un placard ou pire, à la poubelle.

Pourtant les cartables que nos chères petites têtes blondes auront su garder en bon état peuvent connaître une seconde vie et être réemployés: c'est tout l'enjeu de l'opération cartables. Cette année, les 300 magasins Sytèmes U (Super U et Hyper U) s'associent à l'opération et viennent rejoindre les partenaires de cette opération de collecte d'envergure au côté d'Auchan, Carrefour, Carrefour Market, Casino et Bureau Vallée.

 

L'opération cartables orchestrée par le Relais avec Auchan, Carrefour, Carrefour Market, Casino, Bureau Vallée et Top Office et Systèmes U, se tiendra dans plus de 1 900 magasins répartis sur l'ensemble du territoire. Le principe est simple : en échange d'un cartable en bon état déposé en magasin, les clients repartiront avec un bon d'achat, carte cadeaux... à valoir dans les rayons des magasins participants. Les cartables seront ensuite collectés par le Relais auprès de chaque enseigne. L'entreprise à finalité sociale se chargera ensuite du tri et de leur valorisation afin qu'ils équipent d'autres enfants, petits ou grands en en Afrique ou en France (boutiques Ding Fring).
Le bénéfice de l'opération cartables ne se limite pas au réemploi des sacs et à la lutte contre le gaspillage : l'opération favorise aussi la création/pérennisation d'emplois locaux dans les centres du Relais.

 



Janvier 2016
Soutenez, aux côtés du Relais, l'ONG burkinabé Wend Puiré
En 2003, le premier des trois Relais africains est créé au Burkina Faso, avec l'ouverture d'un centre de tri de vêtements d'occasion. Dès son démarrage, le Relais burkinabé apporte également son soutien à l'émergence de projets locaux d'activités socio-économiques pourvoyeurs d'emplois. Le tout premier projet à recevoir ce soutien est celui de l'association Wend Puiré de Koudougou, qui s'engage aux côtés des paysans en les aidant à développer une activité apicole, source pour eux de revenus complémentaires.

Depuis, l'association d'apiculteurs, aujourd'hui reconnue ONG, a fait du chemin : elle fait actuellement vivre 3000 petits paysans et oeuvre pour le développement d'une apiculture moderne et reconnue au Burkina Faso. Elle partage en cela pleinement les valeurs de solidarité portées par le Relais, et la conviction profonde que le travail donne une dignité aux hommes, par l'autonomie économique qu'il génère pour eux et leur famille.

Pour poursuivre son action, l'ONG Wend Puiré a aujourd'hui besoin d'un soutien financier plus large et a entrepris une campagne de financement participatif pour couvrir la collecte de miel. Le Relais est fier de s'en faire l'écho et d'inviter le plus grand nombre à apporter sa contribution à ce projet humaniste.

Pourquoi Wend Puiré à besoin de vous, de nous ?

Dans sa politique de rachat de miel auprès des apiculteurs, Wend-Puiré a créé un fond d'achat miel. Ce compte est alimenté par un pourcentage prélevé sur les ventes de miel et des produits de la ruche, tout au long de l'année, et permet d'avoir un fonds suffisant en début de campagne d'achat du miel (mars-juin). Mais, avec le nombre croissant des apiculteurs, une rentabilité relativement faible de l'activité, et un développement consommateur de ressources, ce dispositif ne peut être pleinement mis en place et ne permet pas aujourd'hui de couvrir tous les achats de miel. L'ONG doit aujourd'hui se tourner vers d'autres sources de financement. Les banques ont des taux très élevés, souvent supérieurs à 12%. C'est pourquoi, Wend-Puiré est à la recherche d'un financement participatif qui permet de rendre plus soutenable le remboursement du crédit, tout en donnant une forte visibilité à son action et au miel burkinabé. Les 45 000 euros représentent environ un tiers de ses besoins de financement pour l'achat de miel. Le reste sera assuré par Wend-Puiré sur fonds propres. 

Vous souhaitez prêter pour la collecte de miel de l'ONG Wend Puiré ? Cliquez ici  

Prêtez sur 1 an à l'ONG Wend Puiré pour payer la récolte de 100 tonnes de miel aux 3000 paysans d?un des pays les plus pauvres d'Afrique. Remboursement en 4 échéances, au 31 janvier 2017 (capital + 2% d'intérêts annuels)

En savoir plus sur l'ONG Wend Puiré : www.wendpuire.org

En savoir plus sur le Relais Burkina Faso : www.lerelais.bf



Janvier 2016
Pour chaque jour en 2016 : meilleurs voeux !
En 2015, Le Relais a parcouru encore du chemin : des innovations partenariales et techniques, près de 2 700 emplois directs...! Sur le territoire Français, particulièrement : plus de 19 000 conteneurs et de 81 boutiques Ding Fring, 102 000 tonnes de textiles collectées, 19 centres de tri..Plus de 22 activités locales, naturellement ancrées dans l'économie circulaire en France, en Afrique et au Portugal, principalement dans la filière de collecte/valorisation textile, mais aussi liées aux mondes de l'habitat, du conditionnement, alimentaire, au tourisme, etc.

Tout cela a été réalisé, d'abord, pour (et par) l'Homme avec un objectif constant : la lutte contre l'exclusion. Merci de continuer à nous soutenir au fur et à mesure des jours qui s'écoulent et qui arrivent !!!

En 2016, pour continuer à agir pour l'Homme et aussi pour son environnement, notamment pour pérenniser et développer des emplois directs et indirects, nous avons plus que besoin de vous : donateurs, associations, clients chez Ding Fring/isolant et des baffles Métisse, bailleurs, collectivités, entreprises privées...

Ensemble, les équipes du réseaux d'entreprises à but socio-économique du Relais souhaitent à tous leurs meilleurs voeux pour tous ces nouveaux jours en 2016 !



<< < Page 2 > >>